En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. OK

Collecte Ramadan

L’iftar ramadan à Palu est quelque chose qui tient vraiment à cœur de l’association Musharaka. En effet, l’année dernière, en 2019, nous avons réussi à offrir entre 350 et 500 repas par jour dans le cadre de l’opération iftar à Palu. Tout ceci grâce à Allah, mais aussi par vos généreux dons. Sans vos dons, l’association Musharaka ne pourrait pas travailler sur le terrain comme elle peut le faire aujourd’hui…

Merci à tous nos donateurs, nous avons atteint notre objectif Ramadan 2020.

100% récolté

Pourquoi une opération iftar à Palu ?


C’est en novembre 2018 que naît notre association. Suite au terrible séisme qui a touché la ville de Palu en septembre 2018, il fallait agir en urgence. Avec plus de 2000 morts et des milliers de disparus, nous ne pouvions pas rester sans rien faire.

C’est pourquoi nous avons décidé de tout mettre en œuvre pour venir en aide à cette population musulmane sous le choc, désemparée par la situation qu’elle vivait. Une des plus grosses missions que nous nous imposons, c’est l’aide alimentaire d’urgence. Cela passe notamment par le fait de proposer un iftar Ramadan à Palu, pour les sinistrés.

Voilà plus d’un an que le tsunami a frappé. Malgré cela, il reste toujours des dizaines de milliers de victimes vivant dans les camps de sinistrés. N’ayant ni domicile, ni biens, des colis alimentaires sont constamment envoyés sur place pour les nourrir.

Quelques mois plus tard seulement, l’heure du mois de Ramadan avait sonné. Imaginez-vous un instant, ne pas trouver à manger le soir et en plus cela jeûner la journée… Bien évidemment, cette situation était pour nous insoutenable.

C’est la raison pour laquelle, sans trop réfléchir, nous avons lancé l’opération iftar à Palu. Grâce à Allah, ce Ramadan iftar à Palu a été un véritable succès avec vos dons. Nous avons pu distribuer entre 350 et 500 plateaux-repas par jour, pendant tout le mois de Ramadan. Vous avez agi, vous avez véritablement fait des heureux. Qu’Allah vous récompense sans compter pour tous ces iftar ramadan à Palu que vous avez pu offrir. Nourrir un jeuneur fait partie des bonnes actions

En participant à l’opération iftar Ramadan à Palu, vous ferez certainement partie d’une catégorie de gens spéciaux : ceux qui nourrissent les jeuneurs. En effet, il existe un hadith clair où le Prophète (aleyhi salat wa salam) nous parle de l’énorme récompense de nourrir un jeuneur. Selon Zayd Ibn Khalid Al Jouhni (qu’Allah soit satisfait de lui), le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Celui qui nourrit un jeuneur pour la rupture du jeûne aura la même « ajar » (récompense) que lui, sans que cela n’enlève rien à la récompense du jeûneur. » Rapporté par Tirmidhi (n°807 de ses Sounans)

Voyez donc à quel point le ramadan iftar à Palu peut vous offrir de bonnes actions ! Tout en sachant que le mois du Ramadan est déjà une miséricorde d’Allah, Il offre encore plus de moyens à quiconque veut, de gagner des hassanates. Il y a également un autre hadith qui parle de la récompense de nourrir un jeuneur. Il ressemble au 1er, sauf que cette fois, on parle de plusieurs sujets à la fois. En effet, il s’agit du même rapporteur de hadiths.

Selon Zayd Ibn Khalid Al Jouhni (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (aleyhi salat wa salam) a dit : « Celui qui donne à un combattant ce dont il a besoin pour combattre, qui donne à un pèlerin ce dont il a besoin pour faire le pèlerinage, ou prend sa succession au sein de sa famille, ou nourrit un jeûneur lors de la rupture du jeûne, il a alors la même récompense qu'eux sans que cela ne réduise en rien leurs récompenses. » Rapporté par Nassa’i. Le fait que vous nourrissiez un jeuneur pour l’iftar ramadan à Palu ne pourra donc être qu’avantageux. Iftar Ramadan à Palu et exaucement des invocations

Lorsque vous faites un don pour l’opération iftar à Palu, cela aura beaucoup d’autres bénéfices pour vous. Par exemple, l’exaucement des invocations au moment de la rupture du jeûne. Et comment le musulman pourrait-il ne pas vouloir d’invocations en sa faveur ?


a) Ils pensent à vous, malgré leur détresse

Imaginez quelques instants, alors que vous êtes à l’autre bout du monde, que des victimes de Palu fassent des invocations pour vous ? Simplement parce que vous les avez nourris… Quelle belle récompense ! Pour vous, il s’agit simplement de quelques euros à donner, mais pour eux, c’est un véritable et réel soulagement cet iftar ramadan à Palu. Les quelques euros que vous avez donnés, ils ne les ont même pas pour se nourrir eux-mêmes. Cela fait vraiment mal au cœur. Malgré cela et malgré leur détresse, ils invoquent Allah pour vous, afin de vous remercier de leur donner de quoi manger.


b) L’exaucement des invocations pendant l’iftar du Ramadan

Si vous souhaitez être parmi ceux qui offrent l’iftar ramadan à Palu, nous vous annonçons la bonne nouvelle. En effet, le Prophète (aleyhi salat wa salam) a rapporté plusieurs hadiths magnifiques. Ces hadiths concernent l’exaucement de l’invocation lors du jeûne et plus particulièrement au moment de rompre le jeûne. - De manière générale, le jeûne est un moyen de voir ses invocations exaucées : Selon Anas Ibn Malik (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Il y a trois invocations qui ne sont pas repoussées : l'invocation du père, l'invocation du jeûneur, et l'invocation du voyageur. » Rapporté par Al Bayhaqi - Mais le moment précis où l’invocation peut encore plus être exaucée, c’est au moment de la rupture : Selon Abou Houreira (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (aleyhi salat wa salam) a dit : « Il y a trois personnes dont l'invocation n'est pas repoussée : le gouverneur juste, le jeûneur lorsqu'il rompt son jeûne et l'invocation de la personne qui subit une injustice. » Rapporté par Tirmidhi (n°2526 de ses Sounans) Il existe d’autres hadiths allant dans ce sens également.


c) Une bonne action qui en vaut bien plus

Nourrir un jeuneur sera donc une vraie bénédiction pour vous. Non seulement vous faites une bonne action et en plus de cela, des jeûneurs invoquent Allah pour vous. Méditez et posez-vous la question quelques instants : « Et si cette invocation en ma faveur était exaucée par Allah ? » Honnêtement, que demander de mieux ? L’association Musharaka souhaite de tout cœur qu’Allah exauce les invocations des jeûneurs et victimes de Palu en votre faveur. Qu’Allah fasse de cet iftar Ramadan à Palu un argument pour vous le Jour Dernier.

Apporter de la joie aux plus démunis et les soulager


Lorsque vous offrez un repas d’iftar Ramadan à Palu pour les victimes, vous leur apportez de la joie. En effet, les moments qu’ils sont en train de vivre sont critiques.


a) Apporter de la joie

En ce mois béni, leur apporter une telle joie ne pourra que les aider à surmonter cette douloureuse épreuve. Nous ne le vivons pas, et n’espérons pas vivre ce genre de catastrophe naturelle. L’association Musharaka est régulièrement sur place et nous pouvons vous dire une chose. C’est à quel point les conditions de vie sont difficiles pour beaucoup de victimes sur place. Même si certains ont pu quitter les camps de sinistrés, pour d’autres en revanche ce n’est pas le cas. Depuis plus d’un an maintenant, ils vivent dans des campements plus que modestes. Penser à eux pendant le Ramadan leur permet donc de se sentir moins seuls et moins abandonnés. Ce que vous faîtes est immense, et nous en sommes parfaitement conscients.


b) Soulager son frère d’une épreuve

D’ailleurs, plusieurs hadiths relatent le fait d’aider son frère, de lui venir en aide et de le soulager. Pour ce qui est du Ramadan iftar et de nourrir un jeuneur, nous l’avons déjà vu. Mais il y aussi, de manière plus générale, le fait de soulager son frère en islam. Assurément, la récompense est immense ! Selon Abou Houreira (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (aleyhi salat wa salam) a dit : « Celui qui soulage un croyant d'une peine parmi les peines de la vie d'ici-bas, Allah va le soulager d'une peine parmi les peines de l'au-delà. » Rapporté par Mouslim (n°2699) En tant que croyant, pourrions-nous espérer mieux que cela ?


c) Aider son frère est une aumône

En faisant un don pour l’opération iftar à Palu, vous aidez les victimes qui en ont grand besoin. Et le fait d’aider son frère est une aumône, conformément à un hadith. Selon Abou Moussa al Ash’ari (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Chaque musulman doit faire l'aumône. » Ils ont dit : « Ô messager d'Allah ! Et celui qui ne trouve pas [de quoi en faire une] ? » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) dit : « Il travaille de ses mains, ainsi celui-ci lui profitera et il pourra faire l'aumône. » Ils ont dit : « S’il ne trouve pas ? » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Tu aides celui qui a besoin et demande de l'aide ». Ils ont dit : « S’il ne trouve pas ? » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Alors il agit dans le bien et s'abstient du mal, ceci sera pour lui une aumône. » Boukhari (n°1445) et Mouslim (n°1008)



Opération Iftar à Palu pour 2020


Malheureusement, aux dernières nouvelles, ce sont encore près de 60.000 personnes qui sont sans abris et démunies. Plus que jamais, nous comptons sur votre aimable générosité une nouvelle fois, pour l’opération iftar à Palu en 2020. Aidez-nous à les soulager, pour que nous puissions leur offrir un repas chaque soir, pour leur dignité. Nourrir un jeuneur ne fera que vous élever en degrés auprès d’Allah ! N’attendez plus et faites un don sans plus attendre pour l’iftar Ramadan à Palu.